Prise de Terre

Réintroduisons l'Humain dans son milieu naturel !

­

Stage de taille douce le dimanche 31 janvier 2016

7 décembre 2015|

La taille des fruitiers fait partie des sujets à polémiques : il y a les pour, les contres, les prudents, les bûcherons et toute une séries de façon de tailler différentes. Nous vous proposons ici une méthode dite de taille douce (voir article), testée pour vous depuis des années et qui a fait ses preuves. Cette méthode respecte et suis la forme naturelle de l’arbre, sa physiologie, sa production fruitière. Elle est avant tout basée sur des principes simples et de l’observation. Elle permet un travail en douceur, sans perturbations pour l'arbre et permet une mise à fruits importante et [...]

Transition permacole au jardin : épisode 1

16 novembre 2015|

Ceci est l’histoire d’un jardin et surtout d’une jardinière. Les années s’écoulent paisiblement dans ce petit havre de paix du sud de la châtaigneraie cantalienne. Le potager familial, accompagné de son comparse le verger mènent leur vie de patachons, choyés qu’ils sont par une jardinière volontaire et travailleuse. Mais le temps est ingrat et les mains de la jardinière la font de plus en plus souffrir, le plaisir du jardin devenant travail avant de terminer corvée. Les herbes indésirables et bien avisées se font un malin plaisir à pousser de plus belle. Les tontes se faisant également plus rares, elles en deviennent longues et harassantes. Les arbustes deviennent vite trop haut, trop durs à tailler pour ces mains fatiguées… Les potagers à l’ancienne, et je parle des années 70/80/90, sont des copiés-collés de l’agriculture de cette époque : intensive, interventionniste, chimique. Ma foi forts productifs mais au prix d’une dépense en eau, énergétique, pétrolière et chimique bien lourde à supporter. Et je n’ai pas parlé de la pollution… Les temps changent, les mœurs se transforment et les priorités évoluent. Je vous propose un exemple concret de transition d’un système classique vers un système nourricier beaucoup plus rentable en terme d’énergie injectée/énergie récoltée. Un jardin plus simple, moins fastidieux, limitant au maximum les interventions. Un outil de production efficace tirant sa plus-value des synergies mises en places grâce à la conception, un système quasi autonome et ne produisant aucuns déchets. […]

24 et 25 octobre : Introduction à la permaculture « conception de potager »!

30 septembre 2015|

"La permaculture est une révolution déguisée en jardinage" Mike Feingold C'est l'automne et l'heure du bilan du jardin. "Bof. 2015 fut une année moyenne : mon potager n'a pas donné grand chose, il a souffert de la sècheresse et je me suis cassé le dos à l'entretenir. Je voudrais aller vers une transition en permaculture mais je ne sais pas trop par quoi commencer...". Ça tombe bien, cette formation est faite pour vous. En tant que science de conception de systèmes (vivriers par exemple), la permaculture vous aidera à créer un potager multi-étagé fonctionnel et productif. Ce dernier vous demandera [...]

19 et 20 septembre aux Escuroux : « Concevoir sa forêt-jardin : un espace d’abondance inspiré de la Nature »

1 septembre 2015|

Fini le potager à la papa, nous vous proposons de changer d'ère et d'imaginer un espace nourricier inclusif, autonome et très productif. Nous vous invitons ni plus ni moins à passer à une agriculture de cueillette! La forêt-jardin (ou forêt fruitière ou jardin-forêt ou jardin-verger ou ...) est composée d’arbres fruitiers, d’arbustes et d’arbrisseaux à fruits, baies et coques ainsi que de légumes vivaces, tubercules, plantes aromatiques, couvre-sols, champignons, grimpantes comestibles, ce qui en fait potentiellement l’une des structures les plus productives/m² qui soit! Nous apprendrons à concevoir un plan dans les règles de l’art de la permaculture et nous [...]

Des légumes en plein hiver

7 juillet 2015|

Qui ne s’est jamais vu sortir le nez de son trou à partir seulement d’une somme cumulée de 30 jours sans pluie et d’une température moyenne de 20 degrés? Cultiver vitevite des légumes d’été pleins d’eau style tomates cerises et salades pour accompagner barbecues et rosés, et rentrer hiberner au mois de septembre parce qu’il fait froid, c’est la rentrée et puis-j’ai-pas-que-ça-à-faire? Mais ça, c’était avant. Pourquoi? d’abord parce que vous allez lire ce modeste billet qui vous expliquera qu’on peut cultiver une grande quantité de légumes pour se nourrir même pendant la saison froide. Ensuite parce qu’il est temps de se prendre en main (et sa nourriture) toute l’année et ce, même en dehors de la saison du Tour de France. Car gardez toujours à l’esprit que l’Hiver arrive… […]