­

La cuvette de plantation « autonome »

Pour continuer dans la suite de « la permaculture, une question de principes », et du jardin-mandala… Nous avions décidé, toujours avec la glorieuse équipe de Genève en transition, de planter moultes fruitiers sur ce beau terrain de Mies (attention, site internet qui pique les yeux). En général on peut faire un trou, mettre l’arbre dedans (enfin les racines), reboucher et pouf, c’est fini. Mais ça, c’était avant. […]

5 avril 2012|Mots-clés: , , , , |9 Commentaires

Tribute to the buttes

C’était facile mais encore fallait-il oser le faire… Je me permets de poster ici 5 vidéos de Richard Wallner issues d’ un de ses cours sur la culture en buttes. Techniques qu’il met au point et perfectionne depuis des années dans sa ferme expérimentale en charente. C’est une bonne base pour commencer ou se perfectionner dans ce type de culture novateur et encore peu connu, respectueux de la vie du sol et des plantes. […]

Réalisation d’un jardin-mandala

Un petit tutorial pour vous aider à réaliser un jardin sur butte d’une forme assez particulière. J’avais un jardin à réaliser sur une grande surface et voulais faire quelque chose d’unique et si possible joli.Très intéressé par les « jardins en trous de serrures » (key-hole gardens), j’ai décidé de reproduire ce motif (pattern) pour former une fleur et avoir ainsi un grand espace de culture tout en courbe (52m2 de surface de culture en 2D, en sachant que la structure en butte augmente la surface d’environ 20%). Grandement aidé par la joyeuse compagnie de « Genève en transition », je m’en vais vous conter notre aventure. […]

Droit aux buttes

On les voit fleurir un peu partout, elles représentent une vraie révolution dans notre relation au sol et notre façon de cultiver. Symboles par excellence de l’agroécologie mais surtout de la permaculture (avec la poule), elles n’en sont pourtant qu’un élément parmi d’autres. La butte de permaculture représentent l’antithèse du jardin à la papa : un espace riche et vivant, résistant à la sécheresse, à l’excès de pluie, un espace multidimensionnel extrêmement productif qui peut même être auto-fertile. L’observation et l’imitation de la Nature nous ouvre de nouvelles portes délivrées du travail du sol, des intrants chimiques et du pétrole, pour une agriculture non plate, non linéaire, vivante et qui crée de la fertilité. Explications. […]