Skip to content
Prise de Terre

Prise de Terre News : tendre vers l'autonomie, une utopie nécessaire

Newsletter juin 2021

Par Mathieu Foudral, dans Escuroux -

Aujourd’hui, nous avons envie de vous parler à cœur et à cerveau ouverts… Le contexte actuel a fini de nous convaincre : se réapproprier sa souveraineté alimentaire - à l’échelle individuelle, communale ou nationale - devrait être une priorité de premier ordre. Les pénuries de matériaux se multiplient, les prix flambent et les matières premières n’y échappent pas : +40% en un an ! Les supermarchés demandent une augmentation des prix de 9%. Les fruits des étals ont pris 17% en conventionnel, 7% en bio… 

À Prise de Terre, nous ne voulons pas attendre qu’il soit trop tard, en tout cas pour certains. Nous sommes de plus en plus investis sur ces enjeux stratégiques et globaux. Nous sentons l’urgence et anticipons des points de rupture, sans doute pas si lointains. Autonomie alimentaire, réappropriation des savoirs et des savoir-faire, conception d’écosystèmes cultivés résilients et productifs, agroforesterie : tous ces thèmes devraient être mis en avant, à toutes les échelles. C’est une question de responsabilité individuelle et collective

La permaculture a été créée pour ça, sur la certitude qu’assurer nous-mêmes, même seulement en partie, nos besoins de base rend possible une société humaine plus durable et plus conviviale. Inscrits dans cette lignée, nos stages ont une claire portée politique. À l’ère des livraisons à domicile et des drives, produire sa propre nourriture, même à toute petite échelle, reste scandaleusement subversif. Et réjouissant ! 

Mais pour nous comme pour tant d’autres, c’est une année vraiment étrange… On tourne autour du pot et c’est frustrant. Nous pensons que nos sujets sont cruciaux mais peinons à nous faire entendre. Alors que nous avions plutôt bien tenu le cap l’an dernier, c’est la première fois qu’il est si difficile de remplir les stages (nous avons dû en annuler plusieurs ces derniers mois faute de participants). 

Nous sentons une certaine frilosité sociale, certainement due aux multiples confinements, à une difficulté à se projeter, se déplacer et se mettre en mouvement, mais aussi sans doute à des difficultés financières. Les contenus en ligne sur la permaculture et l’autonomie (et le webmarketing forcené…) semblent avoir pris beaucoup de place. On ne trouve ça ni bien, ni mal : on prend acte... Et ce signe des temps nous questionne, car nous avons toujours privilégié l’échange et la rencontre in situ, le débat et le “faire”, autour d’une vraie table ou les mains dans la terre. 

Nous devons donc réagir et nous rendre plus visibles. Et nous allons y arriver, notamment grâce à vous. Anciens stagiaires, sympathisants, amis ou simples curieux, c’est vous qui parlez encore le mieux de nous... Vous êtes nos meilleurs ambassadeurs, alors partagez, commentez, participez, proposez ! 

D’avance, un grand merci.

Focus : Nos deux Cours de Design en Permaculture

Il est le point d’orgue de notre année : le PDC (Permaculture Design Course ou Cours de design en permaculture). Basé sur le référentiel international du Designer's manual de Bill Mollison, le co-créateur de la permaculture, il reprend l'historique, l’éthique, les principes et TOUS les champs d’application de la permaculture, avec un focus sur la conception de systèmes cultivés. 

Chaque formateur et chaque lieu donne un peu de sa couleur au stage, mais les contenus sont normalisés et donnent lieu à une certification attestant que le stagiaire a bien assisté à tous les modules.

Le PDC offre aussi la possibilité de rentrer dans une grande famille de gens de tous âges, issus de tous les milieux mais unis autour de valeurs fortes et de projets extraordinaires !

Nous co-animons - avec plusieurs autres acolytes - nos deux prochains PDC, semblables et particuliers à la fois :  

  • Aux Escuroux du 5 au 17 août, vous découvrirez ou retrouverez un magnifique lieu en permaculture, vitrine de techniques et de stratégies spécifiques (irrigation gravitaire, verger multi-étagé, autonomie alimentaire et énergétique, etc). Pour respecter l’échelle du lieu, le PDC se fera en petit comité (10 personnes max), permettant également un accompagnement plus personnalisé et plus intimiste des projets de chacun.

  • À la ferme de la Bouzigue du 20 septembre au 2 octobre, à Montaigut-sur-Save (près de Toulouse), vous vivrez une expérience tout aussi riche, articulée cette fois autour de la résilience alimentaire des territoires. Accompagné par le Mr le maire de Montaigut (ancien stagiaire 2019 !), le travail de conception sera basé sur la dynamique communale. Une journée spéciale, organisée avec les Greniers d’Abondance et Stéphane Linou, permettra d’aller encore plus loin sur cette thématique et d’affiner les conceptions des stagiaires. Elle se terminera par une soirée-débat pour tous les habitants et les acteurs locaux.

On parle de nous

Nous avons eu la joie d’accueillir Brian Ejarque de la chaîne Youtube “l’ArchiPelle” ainsi que sa belle. Outre le très bon moment passé en leur compagnie, c’est un beau reportage qu’il nous livre ici, ponctué de fabuleuses images et prises de drone. Mathieu y expose l’objectif et le fonctionnement des Escuroux et approfondit nos réflexions sur l’autonomie et l’importance du “faire”. 

Sur le blog 

En parlant de Cours de design en permaculture, il y a parfois des ressources insoupçonnées sous nos yeux ! Pour mieux comprendre l’essence de la permaculture, hors des buttes, des canards coureurs et des associations végétales, voici 4 articles dédiés sur le blog de Prise de Terre : 

  • Le premier traite de la genèse de la permaculture via la dynamique des systèmes : en gros, comment ça marche.
  • Le deuxième traite des premières étapes du design : l’objectif, l’observation.
  • Le troisième concerne les étapes suivantes et fondamentales que sont l’étude des limites, ressources et l’analyse de toutes ces données !
  • Enfin, le quatrième conclut sur le design en lui-même, l’implantation et la maintenance du système.

Ce contenu est rare en ligne, souvent monopolisé par les formateurs. Nous pensons qu’il est urgent de partager au maximum tout ce qui peut accroître la résilience de nos systèmes humains. Pas vous ? 😇🥰

Ça avance ! 

Chouettes retours de notre stage d’autonomie alimentaire du mois de mai. On s'est plu, ça c’est vu ! au programme : nutrition, conception, cueillette, cuisine et rigolades. L’alimentation est toujours le meilleur moyen de créer des liens  :)

Parce que les salades et les tomates nous font plaisir mais ne nous nourrissent pas, innovation de cette année : la “grande culture” ! Bon, tout est relatif… Ici, pommes de terres et maïs ‘glass gem’.

Amorcé avec l'aide des copains des PDC 2019 et 2020, le chantier des enduits de la grange vient de commencer ! Ces simples joints grattés à la chaux vont assainir, consolider et éclaircir tous les murs intérieurs. Y a plus qu'à finir maintenant…

On se réjouit d’avoir de vos nouvelles (vous pouvez toujours nous écrire un petit mot, c’est chaque fois un plaisir de vous lire !). 

Parce qu'il n'y a pas que les rézosocios dans la Vie ! N'hésitez pas à vous abonner à la newsletter pour être tenus au courants de nos actualités (en bas de la page principale).

À très vite ! 

Mathieu et Flora

Partager :

Publications récentes

Du global au détail

Introduction au design : la méthode BOLRADIME (3/3)

Mathieu Foudral, il y a

Design, Implantation, Maintenance, Evaluation

Prise de Terre
Les Escuroux
15290 CAYROLS
Tél : +33 (0)6 19 84 90 67
Prise de TerreNotre équipeLe manifesteLa permacultureLes EscurouxToutes nos formationsLe perma-callLe blogContact

Notre newsletter

© 2021 Prise de Terre