Skip to content

Concevoir son écolieu

Autonomie, résilience, conception : les impondérables pour réussir sa transition personnelle et collective

Formateur : Mathieu Foudral
Lieu : La Meyze
Prix : 400 euros / participant
Places : 12
Durée : 5 jours
Prochaine session du :
au

Ces dernières années, de plus en plus de personnes ont envie de s'installer, en famille et/ou avec des amis ou des gens partageant leurs valeurs, dans un lieu résilient où ils pourront accroître leur autonomie sur le plan alimentaire et énergétique, en mettant en œuvre un mode de vie simple et solidaire, réellement durable et harmonieux avec le vivant végétal et animal, contribuant à la préservation du climat et de la biodiversité… en bref, un écolieu

Mais comment s'y prendre pour créer son écolieu sur une propriété rurale ? Quelle méthodologie suivre pour réaliser le design ? Comment choisir les éléments à installer (jardin, serre, poulailler, verger ou jardin-forêt…), comment les positionner et les associer les uns aux autres pour obtenir un système productif, sain et résilient ?

Comment adapter son lieu au mieux à ses besoins, sa vision à court, moyen, long terme ?

Comment se rapprocher d’une autonomie alimentaire le plus rapidement ?

Afin de répondre à ces questions, nous vous proposons un stage de 5 jours, pour apprendre et mettre en pratique la conception d'un écolieu, sur une propriété rurale du sud de la Haute-Vienne, dotée de 2 granges aménageables de 300 m², de 10 hectares, d'un bois, d'un étang, d'une source. 

À l'issue du stage, vous aurez une idée claire de la façon dont on peut mettre en application, de façon concrète, des connaissances et des savoir-faire pour aménager votre futur lieu de vie, dans une optique d'autonomie et de résilience.

Au programme :

  • La permaculture : éthiques, principes, techniques
  • Le design permaculturel : buts, méthodologie, étapes
  • Focus sur le zonage : adapter au mieux son système à soi et à son environnement
  • L'eau : état des lieux, principes de gestion de l'eau en permaculture, cycle de l'eau, techniques appropriées de gestion des flux et d'économie d'eau en agriculture, terrassements et infrastructures de stockage et d'infiltration. 
  • Le sol : déterminer la nature de son sol, ses particularités avec des tests simples, sensitifs et grâce aux plantes bio-indicatrices
  • Initiation aux bases de la cartographie : lire une carte, comprendre et déterminer les échelles, les courbes de niveau, prise de mesures sur le terrain (distances, relief…), report à l’échelle sur une carte 
  • Le potager en permaculture : agencement, rotations, associations, buttes (ou pas), légumes vivaces, synergies végétales, ...
  • Climat, micro-climat : s’adapter au réchauffement climatique, créer des micro-climats favorables, exercice de détermination des micro-climats in situ.
  • Le jardin-forêt / la haie fruitière : de quoi parle-t-on ? Pourquoi ? Comment ? Choix des essences, espacements, orientation, guildes, etc.
  • Temps d'échange sur les projets des stagiaires, pour stimuler l'intelligence collective et pour que chacun puisse repartir chez soi avec du concret.

 Un temps important sera dédié à la pratique et différents ateliers seront proposés. Parmi eux :

  • Déterminer les courbes de niveau sur le terrain
  • Installation d'une micro-pépinière pour stocker les végétaux en attente de plantation / pour multiplier par semis ou bouturage
  • Installation d'un bac de récupération de l'eau de pluie
  • Greffage sauvage
  • Exercice de design de la zone 1 / zone de vie (aménagement de la grange, serre, zones de jardin, phytoépuration, poulailler, bassin et cuves pour le stockage de l'eau des toitures, etc.)

 

Pourquoi suivre cette formation ?

  • Acquérir des connaissances et des savoir-faire en matière de design permaculturel, d'agro-écologie, d'autonomie alimentaire, etc.
  • Mettre en œuvre ces connaissances et ces savoir-faire dans votre vie personnelle, dans votre activité professionnelle, dans votre rôle d'élu local (aménagement, urbanisme…)
  • Être capable de concevoir votre lieu de vie de façon efficace (terrain familial, habitat groupé, écolieu, éco-hameau…), pour le rendre à la fois plus productif, plus écologique, plus autonome, plus durable, et pour optimiser sa valeur économique sur le long terme.

Méthodes pédagogiques

  • Cours théoriques en salle, avec illustrations vidéo & sur tableau
  • Expérimentations pratiques

  • Travaux pratiques par groupe


  • Visites du site et témoignages des habitants
  • Échanges sur les projets des stagiaires

Les formateurs  

Mathieu Foudral est paysagiste, conférencier et formateur en permaculture et agroécologie dans le Cantal. Créateur de Prise de Terre, veille et formation autour des domaines de techniques de permaculture, d'écoconstruction, d'autonomie énergétique et d'agroforesterie.

Propriétaire et habitant, Grégory Derville est l'auteur d'un livre sur la permaculture aux éditions Terre vivante. Il interviendra en appui sur le design du lieu.

Infos pratiques

  • Tarif : 400€ 
  • Dates : Le stage aura lieu sur 5 jours, du lundi 24 au vendredi 28 août (avec possibilité d'arriver le dimanche soir et de partir le samedi). 
  • Le lieu : le stage se tiendra dans le sud de la Haute-Vienne, à 30 km au sud de Limoges, plus précisément au hameau "Les Bies sud" (indiqué "Les Bies S" sur Google maps), dans la partie nord du village de La Meyze. Coordonnées GPS : 45°37'25.9"N / 1°12'10.9"E 

* Comment venir ? 

  • En train, arrivée possible en gare de La Meyze (à 1,1 km), ou de Nexon (à 8 km). De Limoges, dernier départ pour La Meyze à 18h40, et dernier départ pour Nexon à 23h14. 
  • En voiture, sortie de l'autoroute à Pierre-Buffière (venant du sud) ou à Limoges sortie 36 (venant du nord). Dans les deux cas, suivre Saint-Yrieix la Perche, puis Nexon, puis la Meyze.

Nous encourageons les stagiaires à venir dans la mesure du possible en co-voiturage. Afin de s'organiser, nous leur enverrons les coordonnées de toutes les personnes inscrites. 

  • Hébergement : Camping libre sur le terrain, avec la possibilité d'installer la tente dans la grange en cas de pluie, de garer votre véhicule-dortoir à l'arrière de la grange. Accès aux commodités de la maison (toilettes sèches, douche, frigo, quelques ustensiles de cuisine…). Nous pouvons aussi bien entendu vous indiquer d'autres campings, hôtels et gîtes dans les environs.
  • Repas : Les stagiaires s'organiseront librement pour leurs repas, en utilisant le matériel de cuisine mis à disposition (plaques de cuisson, 1 grand frigo, assiettes, quelques ustensiles). Nous vous fournirons aussi de bonnes adresses pour vous approvisionner !

Prochaines formations

Le

Découvrez le temps d'un weekend l'art millénaire du greffage sauvage.

Je découvre

Greffage sauvage